Party waves

Anouk Corolleur

C’est vraiment génial d’avoir des amies qui partagent le même amour pour l’océan.

Partout où j’ai vécu sur la planète, la communauté surf a toujours été un point d’ancrage pour moi alors que je navigue sur les eaux inconnues de la vie. Je suis très reconnaissante pour l’Océan car c’est grâce à lui que j’ai rencontré certaines de mes meilleures amies.

Elles vivent un peu partout sur la planète, mais partagent les mêmes valeurs de plaisir de la glisse, de gentillesse et d’aventure.

Nos rencontres sont toujours une explosion de rires, des mouvements de danse scandaleux et un surf toujours très désorganisé.
J’adore.

Bien que nous essayons d’être discrètes, nous sommes souvent bruyantes. Je crois qu’il y a juste trop de joie à l’intérieur de nous et notre corps ne peut plus contenir l’émotion, nous devons la laisser sortir.

Il y a des « party waves », il y a des « yewww » et d’autres bruits non identifiés, le tout, sous les couleurs de l’arc-en-ciel de nos combinaisons brillantes.

Nous apportons une ambiance de joie au line up si contagieuse que même les plus grincheux finissent par nous lâcher un sourire.

Cet été, l’équipe française Atmosea s’est réunie pour une session longboard à Seignosse.

Les vagues étaient dingues et nous étions toutes très excitées par la session.

Je n’avais pas surfé avec ce groupe depuis longtemps et j’ai du coup développé une sorte de FOMO (Fear of missing out – La peur de rater en anglais) entre le désir de parler à mes amies au line up et l’excitation de surfer.

Le soir même, nous dinions chez la talentueuse artiste Fillipa Edghill. Rassasiées d’un bon plat à base de légumes, la reine du Nikonos, Alice Vedrine, nous gâtait d’un délicieux gâteau au chocolat. Assise en cercle, la soirée à vite pris une tournure mystique avec les cartes de tarot « The wild unknow », chacune à donc regardé dans son futur et une chose est sûre il y aura encore beaucoup de vagues et de session surf.

Je suis très inspirée par ce groupe de surfeuses car pour moi elles incarnent les vraies valeurs du surf : le plaisir et la bienveillance.

Sourire à l’eau, encourager d’un mot gentil celles qui commencent le surf, crier de joie quand une de nos copines surfe la bombe de la session… Bien sûr, il y a des jours où on est frustrées parce qu’on arrive pas à surfer, mais si vous êtes entourées des bonnes personnes, il y en aura toujours une pour vous dire : « Hey, celle là, c’est la tienne ! ».

Et peu importe si elle surfe en Atmosea ou une autre marque, j’espère que vous avez trouvé ce groupe de surfeuses dans lequel vous vous sentez aimé, soutenu, et comprise, parce que cela rends la vie tellement plus riche !