L’ Aérial

En surf, s’envoyer en l’air avec panache n’est pas une chose simple… En effet le décollage supposant une réception, cette dernière peut s’avérer périlleuse !  Il faudra donc un peu de poussière de fée pour défier les lois de la gravité, beaucoup d’audace, et de bonnes chevilles.

Bon, plus sérieusement, pour les surfeuses confirmées qui veulent vraiment s’y coller, voici la recette :

  • Une bonne dose de vitesse : la prise de vitesse est essentielle.
  • Un bon mur, une lèvre, une grosse mousse, bref un tramplin.
  • Un bon bottom turn (le virage en bas de vague) avec un placement si possible à 45° en haut de vague.
  • Une bonne grosse cuillérée d’appui sur la jambe arrière dès que le nose dépasse la lèvre.
  • Une extension de chat histoire d’alléger et de monter le plus haut possible tout en relâchant la pression sur le pied arrière.
  • Un bon groupage, on se replie, on fait corps avec la planche et on regarde la belle mousse où l’on veut atterrir histoire de se diriger. Tout est dans le regard !
  • Une dernière bonne dose de flexion des jambes pour amortir le choc de la réception.

Et voilà… plus facile à dire qu’à faire !