Petite histoire d’un nettoyage en terre sauvage

Par Lilly Woodbury, directrice de la section Surfrider Pacific Rim

Photos de Cristina Gareau

Les campagnes de nettoyage effectuées loin des côtes habitées, comme la plupart des voyages en pleine nature, peuvent être facilement romancées, évoquant des sarongs, des hamacs, une brise chaude et des rires légers. Comme la plupart des choses, ce que nous imaginons est souvent très différent de la réalité. La vérité est que ces campagnes de nettoyage que nous organisons dans des zones reculées, commencent des semaines avant le départ, car ce sont des voyages qui nécessitent beaucoup de préparation et de planification. Malgré tous nos efforts pour élaborer moult stratégies en fonction des prévisions météorologiques, une fois sur la mer, le destin de notre voyage est entre les mains des vagues, du vent, des précipitations et de la faune. Pour fédérer notre équipe avant de partir affronter la côte ouest et sa nature sauvage, la veille, nous allons surfer ensemble sur l’un de nos spots locaux.

Surfrider Pacific Rim est une section de Surfrider Foundation, qui opère à Tofino et à Ucluelet, sur la côte ouest brumeuse de l’île de Vancouver. Nous mettons l’accent sur l’élimination des plastiques à usage unique, la mise en œuvre de pratiques de recyclage progressives, et la collaboration avec les jeunes, les entreprises, les particuliers et les gouvernements pour protéger et réhabiliter nos côtes et nos océans. Les nettoyages dans des zones reculées sont les nettoyages les plus efficaces que nous effectuons, car nous allons dans des endroits où peu de personnes se rendent et où les débris peuvent s’accumuler pendant des années avant d’être retrouvés. Lors de nos expéditions à distance, notre groupe couvre les localités de Clayoquot et de Barkley Sound, et nous sommes toujours stupéfaits par la beauté de ces endroits et la quantité de pollution à éliminer. Ces nettoyages constituent également un moyen permettant d’obtenir des données sur les types de débris que nous trouvons et d’utiliser nos connaissances pour éclairer nos programmes et nos campagnes visant à s’attaquer aux racines de la pollution plastique.

Il faut avoir vécu cette expérience; être sur ces plages éloignées change la façon dont vous fonctionnez dans la vie quotidienne. Après avoir trouvé des milliers de bouteilles d’eau en plastique et d’autres plastiques à usage unique, vous réalisez que notre mode de vie et notre consommation ont un impact considérable sur la planète. En rampant sur le sol de la forêt lors d’une de ces dernières expédition, j’ai cherché des bouteilles d’eau qui ont été littéralement cousues sur la terre avec de la mousse. Je pensais “imaginez que chaque personne vivant sur un littoral le nettoie, tout en éliminant les plastiques à usage unique de sa vie.” Nos côtes seraient immensément plus propres et notre terrain de jeu pacifique beaucoup plus sain.

Pour des océans florissants, nous avons également besoin de systèmes terrestres sains. Un grand nombre de débris marins sont retirés de la plage et transportés dans un autre environnement, la décharge. Tous les débris marins collectés par Surfrider Pacific Rim sont triés et envoyés à la Ocean Legacy Foundation qui recycle les débris marins en de nouvelles ressources pour les entreprises, y compris Lush Cosmetics. Il est essentiel de détourner le matériel des sites d’enfouissement vers des ressources autres afin de créer une économie circulaire, prouvant par là-même que les «déchets» des océans peuvent être transformés et valorisés.

Les expéditions de nettoyage sont sans doute l’une des plus belles aventures de notre travail, mais elles nous apportent aussi une grande tristesse devant l’état de notre planète et cette pollution à laquelle nous sommes tous confrontés lors de ces voyages à un moment ou à un autre. À la fin de notre aventure, nous quittons ces sites en bien meilleur état, fiers de notre travail, la peau salée et poussiéreuse, notre âme totalement déconnectée de la technologie et de la modernité. Nous regardons le monde différemment, à travers le prisme écologique, afin de le comprendre et d’avoir une influence positive sur lui. Soyez vigilant afin de protéger le merveilleux réseau de la vie, et, en tant que surfeur, vous ne pouvez être qu’un activiste des océans! Et tous ensemble nous atteindrons cet objectif commun qui est d’avoir des océan et des plages propres!

Si vous voulez participez à la dépollution des plages : consultez la section FAQ du site Web de Surfrider Pacific Rim pour télécharger notre guide de nettoyage des plages.

-Take 3 for the sea! A Tofino les jeunes ont rejoint cette initiative, ramassant 3 débris à chaque fois qu’ils terminent leur session de surf! 

-Dites non aux plastiques à usage unique, y compris les pailles, les bouteilles, les couverts, les récipients, les tasses à café, les sacs et les ramequins. Vous pouvez apporter de la vaisselle réutilisable lorsque vous achetez à emporter. Lorsque vous faites cela, faites aussi savoir à l’entreprise que vous ne supportez pas les plastiques à usage unique!

-Lancez une campagne sur les plastiques pour aider les entreprises à éliminer les plastiques à usage unique. Choisissez un plastique surutilisé dans votre communauté, cela pourrait être des pailles, des sacs, des bouteilles que vous souhaitez éradiquer avant une certaine date.

Pour apprendre à mener une campagne sur les matières plastiques, visitez https://pacificrim.surfrider.org/wp-content/uploads/2017/12/Straws-Suck-Campaign-Pack-1.pdf

Joignez-vous à une organisation qui travaille pour éliminer les plastiques de votre communauté! Nous sommes plus forts lorsque nous unissons nos efforts! 

Follow their activity at pacificrim.surfrider.org