Yoga : augmentez votre capacité pulmonaire

Céline Lévy

Gomukhasana, la pose du museau de la vache, ouvre les épaules et vous apporte plus d’oxygène et d’énergie. Pendant la posture, un poumon est bloqué et l’autre respire pour deux. Les poumons ne sont pas des muscles, mais il est possible de les renforcer, ce qui améliore notre capacité respiratoire. Comme votre corps est oxygéné en profondeur, vous pouvez sentir, après la posture, une sensation accrue sur la peau. Gomukhasana stimule le sens du toucher.

Un de mes professeurs, après un grave accident de motocross, s’est retrouvé avec un poumon perforé. Son poumon, de la taille d’une prune, rebondissait sous la cage thoracique. Après 3 mois de pratique gomukhasana tous les jours à raison de 10 minutes pour chaque coté, il a récupéré la taille et la capacité normale de son poumon, à la grande surprise des médecins.

Gomukhasana est très efficace pour améliorer, voire guérir les problèmes respiratoires (asthme, bronchites…), ainsi que les problèmes de peau et les allergies.

1) Asseyez-vous à genou de préférence, pour une colonne étirée, un bloc ou un livre comme support si necessaire. Si vos genoux souffrent, asseyez-vous en tailleur.

2) Pliez le coude gauche en direction du ciel, le coude droit en direction de la terre, et accrochez vos mains dans le dos, plus ou moins entre les omoplates.

3) Si vous ne pouvez pas accrocher vos mains ensemble, ou si quand vous accrochez ça vous oblige à courber le cou, prenez un foulard, ou un tee-shirt…et saisissez le tissu.

4) Respirez profondément et fermez les yeux.

5) Relachez, les mains sur les jambes. Observez votre respiration et les sensations sur la peau.

6) Changez de côté.

Commencez par 1 min de chaque côté pour évoluer vers un temps de 3 à 4 minutes.